Foire aux questions

Vos questions les plus fréquentes

  • Est-ce que vous couvrez la COVID-19?

    Oui, nous prenons en charge les frais inhérents à la COVID-19 de manière optimale selon le plafond déterminé par votre contrat.

  • Prenez vous en charge les frais de mise en quarantaine ?

    Oui, nous prenons en charge les frais de mise en quarantaine selon la formule de votre contrat. Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter.

  • Qui contacter si j'ai besoin d'aide sur place ?

    En cas de souci médical, et avant toute action, il vous sera demandé de contacter un centre d’assistance par le biais d’un numéro de téléphone qui vous sera fourni après confirmation de votre souscription. Vous retrouvez toutes les informations dans votre espace utilisateur dans les “détails” de votre “Voyage”.

  • Quels sont les pays exclus et pourquoi ?

    La liste des pays exclus peut être différente en fonction de nos partenaires mais cela va concerner avant tout les zones de guerre et de conflits.

  • J'ai besoin d'une attestation, est-ce possible ?

    Oui, après votre souscription une attestation en anglais vous sera fournie avec mention de la COVID-19. Vous pouvez la retrouver dans votre espace utilisateur.

  • Est-ce que la mention "COVID-19" se trouve sur mon attestation et permet-elle de prouver que je suis bien couvert ?

    La mention COVID-19 est indiquée sur l’attestation qui vous est remise après validation de votre souscription. Le plafond des frais médicaux est également présent pour répondre aux exigences de certains pays où l’assurance COVID-19 est obligatoire.

  • Suite à l’interdiction des voyages sans motif impérieux hors Union Européenne, est-ce que votre assurance me couvre (y compris en cas de COVID-19) ?

    Oui, vous êtes couvert même dans le cas où votre voyage est envisagé sans motif impérieux. La nécessité de posséder un motif impérieux n’a aucune incidence sur les garanties de votre contrat. Les frais inhérents à la contamination avérée à la COVID-19 sont couverts même en l’absence de motif impérieux.

  • Prenez-vous en charge les frais de soins en cas de contagion à la COVID-19 ?

    Oui, nous prenons en charge les frais inhérents à la contamination avérée à la COVID-19: frais médicaux, d’hospitalisation et de rapatriement sanitaire si votre état le nécessite. Le plafond des frais médicaux varie selon le pays dans lequel vous vous trouvez. 

  • J'ai dû effectuer un test PCR lors de mon voyage, sera-t-il pris en charge par mon assurance ?

    Non, dans le cas de tests administratifs et nécessaires pour tous les voyageurs, cela ne peut pas être pris en charge par l’assurance. Les tests ne sont jamais pris en charge si ceux-ci sont faits pour des raisons administratives ou préventives. 

    Les tests demandés avant le départ dans votre pays de destination ne constituent pas un aléa (évènement qui n’était pas prévisible) au sens du droit des assurances, ce qui explique l’absence de prise en charge. 

  • Durant mon voyage, un confinement obligatoire est imposé par les autorités locales. Puis-je être rapatrié ?

    Non, votre assurance prend en charge uniquement le rapatriement sanitaire, si votre état le permet et le justifie, et uniquement si cela fait suite à une hospitalisation. Vous ne bénéficierez donc pas d'un rapatriement pris en charge par YUPWEGO si votre pays de voyage est mis en confinement.

  • Jusqu'à quel âge puis-je m'assurer ?

    En tant que globetrotter, nous avons la volonté d’offrir la possibilité de s’assurer au plus grand nombre. C’est pour cela que nous possédons une solution d'assurance, peu importe votre âge et sans rogner les garanties. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à nous contacter.

Idées reçues sur l'assurance

  • Pourquoi la couverture de ma carte bancaire ne suffit pas ?

    Tout simplement parce que :

    • L’assurance de la carte bancaire est limitée à 90 jours
    • Les plafonds de garanties sont très insuffisants pour couvrir les frais médiaux dans une majorité de pays
    • Il n'y a pas de couverture COVID-19
    • Il faut avancer tous les frais médicaux et certains peuvent être très importants (il n'y a pas de prise en charge directe).
  • Pourquoi la CEAM (Carte Européenne d'Assurance Maladie) ne suffit pas ?

    Premièrement, la CEAM n'est pas valable partout dans le monde et en Europe. Vous trouverez ici la liste des pays concernés. La CEAM garantit un accès direct au système de santé public dans le pays de séjour, sans démarche préalable auprès de l'institution locale. Elle couvre également les maladies chroniques ou préexistantes ainsi que la grossesse et l'accouchement, si le but du séjour à l'étranger n'est pas de bénéficier de soins. En effet, la CEAM n'est pas valable si vous partez dans le but de vous faire soigner.

    Deuxièmement, la CEAM ne propose pas d'assistance rapatriement dans votre pays de résidence, contrairement à l'assurance voyage, en cas de maladie sévère ou d'accident grave.

    Enfin, lorsque vous consultez un médecin ou un spécialiste et que vous présentez votre CEAM, une participation peut vous être réclamée car la CEAM vous rembourse sur la base du tarif de convention de la sécurité sociale. Vous avez 70 % de la base de remboursement qui est prise en charge par la sécurité sociale et les 30 % restant par une mutuelle. L’assurance voyage jouera le rôle d'une mutuelle et vous remboursera le reste à charge et les médicaments que vous allez régler.

Faire connaissance avec nous

  • Quelle est l'histoire de YUPWEGO ?

    YUPWEGO a été fondée par Gilles, globetrotteur et assureur pendant 11 ans.

    Pendant plus de 10 ans, Gilles a mis en place des actions dans le cadre humanitaire et notamment la scolarisation d’enfants nécessiteux au Burkina Faso. YUPWEGO a vu le jour suite à une une tragédie vécue professionnellement : ”Une maman assurée dans mon agence est venue me raconter le drame qu’a vécu son fils Julien, jeune homme de 27 ans et des répercussions sur sa famille" explique Gilles. Julien avait été renversé par un chauffard au Canada (délit de fuite) et n’avait prévu que l’assurance de sa carte bancaire haut de gamme. Grièvement blessé, c’est près de 550 000 euros de frais médicaux qui devaient être réglés. Outre le drame de voir son fils grièvement blessé à l’autre bout du monde, cette maman recherchait dans ses garanties de quoi lui permettre de régler tout ou partie de cette somme, le montant plafonné de la carte bancaire étant insuffisant. En raison de l’obligation alimentaire des parents de veiller sur leur enfant même majeur, c’est à la maman qu’incombait de payer. A défaut des fonds nécessaires (pas facile à trouver), la maman a dû hypothéquer sa maison. Elle ne lui appartient plus désormais.

    A la suite de cette histoire humainement difficile à accepter, Gilles a cherché quel acteur dans l’assurance aurait pu assurer un globetrotteur en durée illimitée, c’est à dire, qui a une date de départ, mais pas forcément de date de retour. Aucune compagnie. Dès lors, Gilles a ressenti le besoin de créer une solution qui protège réellement les voyageurs ainsi qu'une communauté de voyageurs basée sur l’entraide et le partage.