Guide assurance voyage

BREXIT : quels impacts pour vos voyages ?

Camille

Au 1er janvier 2021, tout a changé pour le Royaume-Uni qui ne fait officiellement plus partie de l’Union Européenne. PVT, séjour touristique, expatriation, Erasmus, qu’est ce qui change ?

Big Ben Londres

Passeport pour les séjours touristiques d’une durée inférieure à 6 mois

Le droit de l'Union européenne a cessé de s'appliquer au Royaume-Uni le 31 décembre 2020 à minuit. La libre circulation des personnes n’est donc plus applicable. L’année dernière encore pendant la période de transition, les voyageurs français et européens se rendant dans la patrie des Beatles devaient simplement montrer leur carte nationale d’identité en cours de validité avant de franchir la frontière. A partir du 1er octobre 2021, il faudra vous munir obligatoirement d’un passeport lors des contrôles des douanes. Durant la période de transition qui court jusqu’au 30 septembre, il est possible de traverser la frontière en étant simplement muni d’une carte nationale d’identité en cours de validité. Si votre séjour touristique n'excède pas 6 mois, le passeport suffira et un visa ne vous sera pas demandé.

Visa pour les séjours d’une durée supérieure à 6 mois

Si vous envisagez de vous rendre au Royaume-Uni plus de 6 mois pour travailler, résider ou encore étudier, vous devrez fournir un visa de long séjour pour franchir la frontière. Vérifiez tout de même sur le portail Britannique d’informations sur les visas si la nature du séjour nécessite un visa car le visa que vous demandez dépend de votre situation.

Les français qui vivent au Royaume-Uni depuis plus de 5 ans

Concernant les 300 000 Français parmi 3 millions d’Européens qui vivent au pays de Shakespeare et qui y sont déjà installés depuis au moins 5 ans, ils pourront conserver leurs droits de résider et de travailler sur le sol britannique. Et ce pour une durée illimitée. Ils pourront obtenir le settled status (statut de résident permanent). Pour faire la demande de ce statut, les autorités britanniques demandent de justifier de minimum 6 mois de résidence au Royaume-Uni au cours des derniers mois. Le statut de résident permanent permet également de pouvoir séjourner jusqu’à 5 années consécutives en dehors du Royaume-Uni sans perdre les droits qui y sont attachés.

Tower Bridge Londres

Les Français qui vivent au Royaume-Uni depuis moins de 5 ans

C’est un peu plus compliqué pour les Français qui vivent depuis moins de 5 ans sur le sol britannique. S’ils veulent conserver leurs droits au travail, au séjour et aux prestations sociales garantis par l’accord de retrait, ils doivent faire la demande du pre-settled status (résident temporaire) en attendant de pouvoir demander le settled status au bout de 5 ans de résidence sur le territoire. Le statut de résident temporaire implique d’avoir résidé de l'autre côté de la Manche au cours des 6 derniers mois précédant la demande et de ne pas s’être installée après le 31 décembre 2020. A noter également qu’il ne faut pas passer plus de 2 années consécutives hors du pays sinon vous perdrez automatiquement votre statut.

Accès aux soins de santé

Si vous étiez résident français au Royaume-Uni avant le 31 décembre 2020, vous continuez à avoir accès au National Health Service (système de la santé publique du Royaume-Uni).

Si votre voyage a commencé avant le 31 décembre 2020, votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) reste valable jusqu’à la fin de votre séjour pour limiter vos frais de santé en cas d’hospitalisation. 

Mais si vous souhaitez voyager au Royaume-Uni après le 1er janvier 2021 soyez bien attentif à la suite ! Vous pourrez continuer d’utiliser la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) en cas de problème de santé durant votre séjour jusqu'à son expiration (vérifiez donc bien la date avant votre départ).

Une assurance voyage complémentaire vous sera également nécessaire pour couvrir les frais de santé non couverts par la carte européenne d’assurance maladie. Également dans le cas où votre CEAM arrive à terme et que vous êtes toujours en voyage, souscrire à une assurance voyage vous permettra d’être remboursé de vos frais de santé ou d’un éventuel rapatriement. Si vous n’avez pas d’assurance voyage, des frais d’hôpitaux privés, même très élevés ne pourront en aucun cas être pris en charge. Une mauvaise chute en regardant Big Ben pourrait vous coûter un bras !

City of London school

Changements pour les étudiants

Le Royaume-Uni participait, depuis 1987, au programme Erasmus qui permettait aux étudiants français et européens d’aller étudier dans des universités britanniques. Suite au Brexit, le programme d’échanges Erasmus a pris fin depuis le 1er janvier 2021. 

Si vous souhaitez partir étudier aux Royaume-Uni pour une durée supérieure à 6 mois, vous devrez vous munir d’un visa étudiant mais pas que ! Pour l’obtenir et être accepté dans un établissement d’enseignement supérieur, il vous faudra parler, lire, écrire et comprendre l’anglais à un certain niveau. Vous devrez également être en mesure d’assurer et de financer votre scolarité. Les droits d’inscription oscillent actuellement entre 7000 et 8000 euros l’année.

Quels changements pour les Britanniques ?

Les Anglais résidant sur le Vieux continent voient également des changements apparaître. Actuellement, plus de 1,3 million de Britanniques résident au sein de l’Union Européenne.

Pour les britanniques installés dans l’Hexagone depuis plus de 5 années et avant le 31 décembre 2020, ils devront simplement demander un titre de séjour avant le 31 juillet 2021 pour rester sur le territoire français. Celui-ci mentionnera « Accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne ».

Les ressortissants britanniques qui voudront venir résider en France après le 1er janvier 2021 devront également se munir d’un visa long séjour, d’un titre de séjour et d’une autorisation de travail pour rester sur le territoire plus de 3 mois

Bon à savoir, la baisse de la livre rend la destination plus attractive ! Londres restera donc une ville très accessible pour les voyageurs européens. La capitale britannique en perpétuelle effervescence tient à conserver son attractivité auprès du public français tant pour des séjours touristiques que professionnels.

Alors si vous aviez prévu d'aller à Londres prochainement, pensez à votre passeport si vous ne voulez pas rester bloquer à l'aéroport ! ;)